Ce que j'aimerais dire à l'étudiante de secondaire 2 que j'étais

19 h 10

Cette semaine, j'ai senti que la fin de mon secondaire est de plus en plus proche, à moins d'un mois du moment présent pour être précise. Nous avons écrit en secondaire 2, il y a plus de 3 ans, une lettre dédiée à nous même, que nous ouvrirons en secondaire 5. Je dois avouer avoir été touchée par les mots que la jeune Sandrine de 13 ans a écrit. Cette fille que j'étais à ce moment de ma vie était totalement perdue, autant en amour qu'en amitié, essayait de jongler entre sa vie à la maison, celle à l'école et sa vie sociale. Ça m'a tellement touchée que si je croisais cette petite Sandrine de 13 ans à ce moment même, je la prendrais sans hésiter sous mon aile, et je ne dis pas ça pour faire pitié ou simplement parce que cette jeune serait "moi-même" (ouh la, c'est difficile à penser), mais bien parce que je crois que tous les adolescents de cet âge ont besoin d'une personne plus âgée qui peut les épauler et les guider un peu.
Voici donc ce que j'aimerais dire à la Sandrine de secondaire 2 si j'en avais la chance.


1. Les amis que tu as actuellement ne resteront probablement pas avec toi pour le restant de ton secondaire.


C'est triste, mais c'est la réalité. Les amis que j'ai en ce moment, mis à part les très bons, ne sont pas les mêmes que ceux que j'avais il y a 3 ans. Oui, les chicanes et les engueulades, ça nous fait de la peine, mais dis-toi que si ça ne fonctionne pas encore et encore, problème après problème, c'est peut-être mieux de laisser tomber cette amitié. Question de garder un peu d'énergie pour les bonnes personnes.



2. Avoir un chum, ce n'est pas la première chose à mettre sur ta BucketList du secondaire.


Ah lala, les garçons, les faux espoirs et les cœurs brisés. Oui, c'est difficile à comprendre quand on en est à notre première relation, même encore à 17 ans, c'est difficile, et ça le sera surement dans le futur aussi. Le secondaire, c'est fait pour rencontrer des personnes, qui forgeront peut-être ton caractère au fur et à mesure, ça te montrera ce que tu aimes chez les gens, ce que tu veux comme relations et, etc. Je ne dis pas qu'un copain au secondaire, c'est absolument à éviter, mais que chercher constamment à vivre une aventure amoureuse avec quelqu'un serait une idée à laisser de côté. Ça va seulement te briser le cœur pour des gens qui n'en valent pas la peine et des relations déjà perdues d'avance. Attends donc pour le bon gars, lui il prendra soin de toi et te fera sentir encore plus spéciale que ceux qui n'en ont rien à foutre de toi.


3. Oublie les notes, mais pas trop.


Oui c'est sûr, les notes, c'est très important, et de plus en plus elles le seront lors de ton parcours au secondaire. Je ne dis pas qu'il faut se foutre de ses notes, mais vouloir à tout prix un 90% en math, alors qu'avec tous tes efforts, tu ne reçois qu'un 74%, c'est peut-être mettre la barre un peu trop haute. Un moment donné, il faut accepter que notre capacité à réussir dans certaines matières ne soit pas la même que nos camarades de classe. L'un sera meilleur en sciences, alors que l'autre le sera en art dramatique. Ce n'est pas une question d'intelligence ou de stupidité, nous sommes tous brillants. Il existe autant de types d'intelligence que de personnes, il ne faut pas l'oublier.

4. C'est normal de se chercher.

Et encore à 17 ans, je peux l'affirmer, on ne s'est pas encore trouvé à 100%. À 14 ans, on se demande qui sont nos amis, il y a les amours qui commencent, on se demande ce qu'on devrait faire comme activité parascolaire, nous jonglons entre les matières et on doit trouver la motivation à continuer notre chemin. À 17 ans, il y a encore toutes ces inquiétudes sur la table, mais il y a le stress du futur et ses choix de carrière, les choix de cours qui te fermerons des portes, les amours et les amitiés (oui, encore ces deux-là) et plus encore. L'adolescence est un océan de questions, qui seront pour la plupart sans réponses. Mais il y a toujours les bonnes personnes à tes côtés pour te guider vers le bon chemin.

5. Apprends à danser sous la pluie.

Pour certains, la période de l'adolescence est remplie de problèmes par dessus problèmes. C'est le moment idéal pour apprendre à se laisser aller et à mettre ses problèmes de côté lorsqu'on en a besoin. Oui, ce passage peut s'avérer difficile, mais l'adolescence est le moment où nous devons profiter de notre jeunesse. Expérimente, rie, joue, danse et laisse-toi couler vers des expériences extraordinaires, c'est le moment! Ta vie d'adulte est plus tard, alors profites-en pour t'amuser, en oubliant tout le reste.


You Might Also Like

0 commentaires

Instagram